07/12/2015

Je suis un VRAI républicain!!!

A défaut de vouloir donner quelconque crédit à ce nouveau parti de la honte qui n’a de « républicain » que le nom, je m’en réfère à ces compatriotes qui ont déjà voté ou qui n’ont pas encore voté. J’ai envie de vous dire « Lève-toi et marche »! Dimanche prochain, le 13 décembre 2015, vous avez l’occasion de vous faire entendre. Il est vrai que je suis fatigué par ces lendemains d’élections noirs, que j’ai envie d’abandonner les régions au bleu marine afin que les gens subissent et comprennent la dangerosité de leurs choix comme c’est le cas aujourd’hui à Bézier ou à Hénin-Beaumont, mais voilà #JeSuisUnVraiRepublicain…

Être un vrai républicain, c’est savoir se lever quand l’heure est grave, parce que tu sais que Marine n’a que pour programme la peur, la sortie de l’Euro, la haine identitaire et l’enfermement du pays autour d’une ceinture policière et militaire. Être un vrai républicain, c’est te rappeler qu’au lendemain des élections, Marion a tweeté « on a gagner », qu’elle n’a pas su donner un seul exemple de politique sociale régionale à un journaliste qui lui posait la question. Être un vrai républicain, c’est être capable de marquer ton mécontentement par l’abstention c’est vrai, mais c’est aussi savoir reconnaître l’alarme quand elle sonne à ta porte en te disant que tu peux limiter le pire avec un deuxième tour. Alors que de dégoût pour un « gauchiste » comme moi que de devoir voter "Les Républicains". Mais voilà, à choisir entre une région Marine et une région "Union de la droite" (qui inclut l'aile modérée de LR), il faut choisir le moindre mal tout en me disant qu’il y a encore un faible espoir dans la limitation de la casse quand cela est possible.

Ce qui est assez fou à constater, c’est que comme dans d’autres pays au sud de la Méditerranée, le chômage, la peur de la situation sécuritaire et le débat identitaire poussent les votants à choisir la solution parfaitement contraire à ce qu’ils redoutent le plus. La fermeture des frontières, le repli nationaliste et identitaire, l’isolement religieux ou encore le climat de haine et le discours sécuritaire ne font que renforcer le chômage et la stagnation économique (France, Grèce, Autriche, Hongrie, Belgique, Pays-Bas, Tunisie, Egypte, etc. ne sont là que quelques exemples). Ce qui est encore plus fou, c’est de sortir sa calculette dans les régions où le FN est en première ou deuxième position et de constater que si oui, la gauche était capable de se rassembler sous une seule bannière, elle raflerait la mise du poker menteur[1] ;

Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine :

FN : 36.06% vs. UDLD : 28.83% vs. Gauche ; total : 27,99% ; UDG (16.11%) + EELV (6.7%) + FG (3.7%) + EG (1.48%) ;

Auvergne-Rhône-Alpes :

UDLD : 31.73% vs. FN : 25.52% vs. Gauche total : 37.2% ; UDG (23.93%) + EELV et Gauche (6.90%) + PC (5.39%) + EG (1.25%)

Bourgogne-Franche-Comté :

FN : 31.48% vs. UDLD : 24% vs. Gauche total : 35,17% ; UDG (22.99%) + FG (4.62%) + EELV (3.91%) + Eco (2.14%) + EG (1.51%) ;

Centre-Val-de-Loire :

FN : 30.49% vs. UDLD : 26.25% vs. Gauche total : 37.2% ; UDG (24.31%) + EELV (6,60%) + PC (4.59%) + EG (1.70%)

A quand cette troisième voie, à quand l'élévation des gauches unies (comme en Espagne, au Portugal, en Grèce et en Irlande)? Quand allons-nous avoir une union des "vraies gauches" pour une application de leurs politiques qui changeraient le paysage et la réalité française? Il faudra être patient et cela viendra un jour , j'en suis convaincu, mais en attendant...que tu sois de gauche, de centre ou de droite modérée, si tu es un VRAI républicain, tu t’alarmes, tu te réveilles, tu en parles à tout le monde (incluant ton chien, ton voisin que tu ne peux pas supporter, ta tante que tu appelles une fois par an pour les fêtes de fin d’année, ton collègue insupportable, etc.) et tu AGIS. Si tu es abstentionniste, nous avons compris ton message, mais l’heure n’est plus au coup de gueule, il s’agit de sauver la France des cinq années les plus graves et tristes de son histoire. Si tu ne veux pas voir ton pays ressembler aux 11 communes FN de France, il est temps de te lever et de marcher !

Petit rappel : « Un an de mairies FN: quel bilan? »[2] :

  • Police partout
  • Maitrise budgétaire questionnable ; Au Pontet, à Cogolin, et au Luc on augmente le salaire des élus
  • Une politique sociale contrastée ;
    • « on supprime un centre social à Mantes-la-Ville, on stoppe les subventions aux syndicats à Villers-Cotterêts et on ferme une maison associative de soutien scolaire à Beaucaire. »
    • « A Mantes-la-Ville, le périscolaire est devenu payant et on envisage d'interdire la cantine aux enfants de chômeurs. Au Pontet, la gratuité de la cantine pour les plus pauvres a été supprimée. A Villers-Cotterêts, le tarif de la cantine pour les plus pauvres a été revu à la hausse et à Beaucaire, les parents qui ne payent pas la cantine sont signalés aux services sociaux. »
    • « A Fréjus même, les mesures apparaissent particulièrement contradictoires. Les subventions aux associations baissent de 25%, le financement des centres sociaux chute de 67%, et l'un d'entre eux est même fermé »
  • Temps difficile pour l’associatif ;
    • « Les baisses ou suppressions de dotations aux associations ont été constatées dans six villes, parfois de manière drastique: l'enveloppe générale a été diminuée de 22% à Mantes-la-Ville et de 25% à Fréjus. »
  • Le retour des vieux démons ;
    • « Les polémiques liées à l'islam et à une islamophobie supposée des édiles se sont multipliées dans les municipalités FN. En un an, déjà la moitié de ces mairies sont concernées. Dans deux villes, la mairie a tenté de mettre un terme à la mise en place d'une mosquée ou d'une salle de prière: Fréjus et Mantes-la-Ville. A Cogolin, la danse orientale a été proscrite du gala des associations et à Béziers, le Halal a été interdit dans les cantines »

 [1]LeMonde.fr, « Elections régionales 2015 : la progression du FN se nourrit-elle de l’abstention ? » http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/12/07/la...

[2]BFM TV, « Un an de mairies FN: quel bilan? » http://www.bfmtv.com/politique/un-an-de-mairies-fn-quel-r...

18:11 Publié dans Politique internationale | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Ce blog est édité par Omar Azzabi.

Je suis un jeune franco-tuniso-suisse, né d’une mère française et d’un père tunisien, arrivé à Genève en tant que fils de fonctionnaire international, cela fait plus de 20 ans que j’y vis et que j’y ai grandi.

Ayant étudié les relations internationales et le droit international, je me suis spécialisé dans les mouvements de démocratisation au Maghreb et en Amérique latine, l’État de droit et dans les droits de l'homme (je préfère le terme "droits humains") plus généralement.

Que ce soit au niveau de mon parcours personnel, de mes études ou de mon parcours professionnel, j’ai été amené à beaucoup voyager pour expérimenter et témoigner de ce qui me passionne, les droits humains et la lutte pour la dignité humaine plus en général.

Comme "républicain", c'est vrai, on ne fait pas mieux ...

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu © | 08/12/2015

Les commentaires sont fermés.