Religion - Page 2

  • Le voile intégral en Suisse? Un non-problème destiné aux mêmes fins populistes qui nous fatigue et maintenant, CA SUFFIT!

    Chers Messieurs-Dames de l'UDC, vous, votre voile, vos attaques anti-musulmanes, cela nous fatigue et ca commence à bien faire

    Quelle est ma surprise en lisant ce matin un article annonçant non pas encore un projet farfelu et anti-musulman de l'UDC mais plutôt l'aval qu'on lui a donné à la chambre basse de notre Parlement (http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/fautil-interdire-voile-integral-suisse/). Mais ou va-t-on, pourquoi voulons nous toucher à la paix religieuse qui règne en Suisse depuis longtemps, pourquoi veut-on encore stigmatiser une minorité qui s'intègre parfaitement et qui a toujours respecté les lois de notre Constitution quand il s'agit de pratiquer leur religion et pourquoi normalise-t-on les idées de l'UDC, depuis quand sommes nous devenus la France et depuis quand nos politiciens se prêtent au jeu de la normalisation des idées d'extrême droite?! Combien y'a-t-il eu d'attentats en Suisse, combien y'a-t-il de femme voilée intégralement en Suisse et combien sont les compatriotes ou les femmes vivant en Suisse portant niqab ou la burqa et combien y-a-t-il eu de menace terroriste avérée provenant d'une personne accoutré de telle manière ? Aucune des autorités de notre pays n'a été capable de répondre à cette question tant les priorités sont ailleurs et surtout tant le nombre négligeable de cas en fait se traduit en un non-problème de société. Utiliser la menace terroriste globale comme justification à l'atteinte de droits humains fondamentaux inhérents à l'identité de la Suisse et à sa politique tant à l'interne qu'à l'externe, est tout sauf patriotique. Ces processus politiques appartiennent aux pays autoritaires ou schizophrènes dont nous n'avons aucune leçon à recevoir et dont, par fondements historiques et politiques, nous ne pouvons suivre l'exemple.


    Si la France, un pays de 65 mio. d'habitants, en comptait 367 cas en 2009 (http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20090729.OBS5866/seules-367-femmes-porteraient-la-burqa-en-france.html), proportionnellement en Suisse, on arriverait à 45 cas pour 8 mio. d'habitants. C'est absolument ridicule et sans fondement de vouloir s'acharner encore une fois sur les musulmans de Suisse pour 45 cas potentiels de femmes voilées intégralement. De plus, je vous rappelle que la plupart des femmes que l'on voit en public portant le niqab ou la burka sont des touristes souvent venues du Golf et faisant le bonheur des artisans et commerçants du pays. Vous qui voulez protéger les petits artisans, sachez que votre initiative qui ne fera pas changer d'avis les femmes en question, n'aura comme conséquence qu'une énième stigmatisation d'une minorité plus qu'intégrée et exemplaire en Suisse, une conséquence qui s'illustrera dans les porte-monnaies des commerçants faisant un chiffre assez conséquent grâce à cette clientèle estivale.

    Sans vouloir entrer dans les détails de la question religieuse, il faut rappeler que la majorité des musulmanes de notre pays ne portent ni le niqab, ni la burqa puisque c'est un habillement qui ne correspond pas aux mœurs et à la pratique de l'Islam de Suisse. Alors que le Tessin a décidé en 2013 de manière assez contestable d'adopter une telle loi, la conséquence s'est dessinée dans la réaction des ONG dont Amnesty International qui dénoncent l'inconstitutionnalité d'un tel projet (http://www.amnesty.ch/fr/pays/europe-asie-centrale/suisse/docs/2013/le-tessin-accepte-linitiative-anti-burqa-un-resultat-contraire-aux-droits-humains-et-a-la-constitution-suisse). Moi qui me réclame de la trempe des juristes progressistes, j'entrevois très bien les desseins de cette initiative, préparer le terrain afin de faire passer le droit international au second plan, d'abandonner notre tradition moniste (http://www.parlament.ch/f/suche/pages/geschaefte.aspx?gesch_id=19963479) et centenaire du respect des engagements internationaux dont les conventions portant sur les droits humains fondamentaux comme : "liberté d'expression et à la liberté de manifester sa religion ou ses conviction".

    Une telle initiative violerait les engagements de la Suisse par rapport à plusieurs des conventions qu'elle a signé et ratifié:

    a) Alinéa 2 de l'article 15 de la Constitution fédérale: "Toute personne a le droit de choisir librement sa religion ainsi que de se forger ses convictions philosophiques et de les professer individuellement ou en communauté."

    b) Article 9 de la Convention de sauvegarde des Droits de l'Homme et des Liberté fondamentales (protocoles 11 et 14): http://conventions.coe.int/Treaty/FR/Treaties/Html/005.htm

    c) Alinéa 1 de l'article 18 du Pacte international relatif aux droits civils et politiques: "1. Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion; ce droit implique la liberté d'avoir ou d'adopter une religion ou une conviction de son choix, ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction, individuellement ou en commun, tant en public qu'en privé, par le culte et l'accomplissement des rites, les pratiques et l'enseignement" (http://www.ohchr.org/FR/ProfessionalInterest/Pages/CCPR.aspx)

    Les minarets en 2009, l'immigration soit disant de masse le 9 février de cette année et maintenant le voile intégral, VOUS ALLEZ VOUS ARRÊTER OU?!? Si le but de ce genre de stratégie politique mesquine et à la limite de la xénophobie anti-Islam est de chasser les musulmans de Suisse ou qu'ils vivent leur religion dans le secret, la honte et à l'abri des regards extérieurs, laissez-moi vous affirmer que vous n'y arriverez pas messieurs-dames. Ce pays vit une paix religieuse entre les différentes communautés depuis fort longtemps et l'argument anti-terroriste que vous prenez pour justifier ce genre d'initiative ne fait qu'exacerber les idées populistes et se destine à menacer cette paix religieuse que nous avons construit au fur et à mesure de la constitution de notre Confédération.

    Vous qui avez si peur de ressembler à la France, vous qui défendez un modèle d'intégration suisse qui marche, faites preuve de civisme et reconnaissez que les musulmans de Suisse sont des citoyens et citoyennes intégrés, qu'ils pratiquent leur religion dans le cadre de notre Constitution sans poser le moindre problème et qu'une loi les stigmatisant dans un tel contexte est inutile et n'a pour but qu'atteindre leur dignité et leurs convictions ENCORE UNE FOIS!

    Continuez à vous acharner, continuez à mettre en doute la constitutionnalité et les mœurs des pratiques de l'Islam en Suisse, vous ne vous étonnerez pas de voir des réactions similaires à celles qui ont eu lieu en France. En remettant en cause la "suissitude" de certains de nos concitoyens, vous remettez en cause un modèle d'intégration qui marche, vous prenez unilatéralement le risque de les voir se radicaliser et surtout vous remettez en cause leur patriotisme qui s'est avéré être indiscutable notamment au niveau de leur engagement dans l'armée, la meilleure preuve de leur intégration (http://www.20min.ch/ro/news/suisse/story/29752484). Après tout, l'Islam de Suisse est la religion d'une minorité composant l'identité multiple de notre pays, sa pratique est indiscutablement compatible avec les principes de notre Confédération, il n'y a que vous pour agiter des démons invisibles. Et bien messieurs-dames, nous ne laisserons plus faire de telles pratiques tout simplement parce qu'elles ne nous appartiennent pas!